Sites Fammac

L'amicale des marins et marins anciens combattants (AMMAC) de Laon, affiliée à la FAMMAC, qui entretient le site de Laffaux (Aisne), stèle et tombes des fusiliers marins, a procédé le 1er juin dernier à un nettoyage et un traitement de surface de la stèle et des marches qui y conduisent.

 

stèle Laffaux avant traitement

Stèle avant le traitement

S'étant retrouvés sur le site en début d'après-midi, Jean-Paul Coulon, président de l'amicale et délégué départemental de la FAMMAC et Raymond Lechien, membre du conseil d'administration et responsable de l'entretien du site, ont tout d'abord gratté la mousse qui recouvrait les marches avant de pulvériser la solution de décapage sur ces dernières et sur la totalité de la stèle en prenant toutes les précautions d'usage liées à la corrosivité du produit (combinaison étanche et pulvérisateur en main pour le président).

 

Traitement de la stèle de Laffaux

Traitement de la stèle

Comme le montrent les photos, une heure après la pulvérisation, le rinçage de l'édifice faisait déjà apparaître l'éclat naturel de la pierre.

 

stèle Laffaux après traitement 1stèle Laffaux après traitement 2

Stèle après le traitement

Cette opération a redonné toute sa splendeur au site dans la perspective de la prochaine cérémonie annuelle en hommage aux fusiliers marins qui aura lieu le dimanche 26 septembre 2021.

Les fleurs et rubans tricolores des gerbes qui seront déposées ce jour-là au pied de l'édifice auront un éclat particulier, soulignant encore mieux le courage des fusiliers marins qui sont tombés au Moulin de Laffaux il y a maintenant 103 ans.

Le Président fédéral et le Président de l'Association Nationales des Fusiliers Marins et Commandos (ANFMC) adressent leurs félicitations aux deux membres de l'AMMAC de Laon pour cette opération qui relève du devoir de mémoire.

L'AUTHION

p077 1 00
le monument en 1989 lors de sa construction

Le monument a été érigé dans le parc national du Mercantour à la mémoire des fusiliers marins tombés lors des combats de l'Authion à la fin de la seconde guerre mondiale. Il est situé sur la commune de BREIL-SUR-ROYA (Alpes Maritimes)

La FAMMAC a programmé la restauration, au cours de l'année 2011, du monument de l'AUTHION. Le monument inauguré en 1962, nécessitait d'importants travaux d'entretien et de sécurisation.
Le montant des travaux s'élèvait à près de 10.000 Euros. La charge financière étant importante, la FAMMAC a sollicité l'aide des institutions locales pour la réalisation de ce projet.
Grâce à elles et aux nombreux dons reçus par ailleurs par des associations nationales, amicales et particuliers, l'intégralité du financement a pu être assuré.
Les travaux de rénovation ont ainsi pu être effectués au cours du mois de juin 2011.
La FAMMAC remercie tous ceux qui ont montré leur attachement au devoir de mémoire et souhaitaient voir ce magnifique monument dédié à la mémoire de nos vaillants fusiliers-marins et aux combattants de la 1ère DFL tombés à l'AUTHION en avril 1945, reprendre son éclat d'origine.

 
p077 1 01
Cérémonie commémorative

Prémian (hameau de la Sicarderie- Hérault)

p078 1 00

Le vendredi 25 novembre 1977, dans la forêt de châtaigniers proche du hameau de la Sicarderie sis sur la commune de Prémian, un Nord-Atlas de l'Armée de l'Air, pris dans une violente tempête, s'écrasait en pleine nuit dans le massif du Caroux.

L'accident fit 32 victimes : les 4 membres de l'équipage de l'Armée de l'Air et 28 personnels de la Marine dont la directrice du foyer du Groupe des Ecoles de Mécaniciens et 27 officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et marins dont beaucoup de jeunes élèves de l'école appartenant au Bagad de Saint-Mandrier.

Stèle au Moulin de Laffaux (Aisne)

Stèle Laffaux   23 septembre 2018


Erigé à la mémoire des fusiliers marins qui ont combattu en ces lieux en septembre 1918, ce monument (voir photo ci-dessus) est constitué d'une pierre de granit breton de plusieurs tonnes. Il a été inauguré par le capitaine de frégate Huon de Kermadec en 1938. A l'origine il avait été dressé devant l'entrée de la carrière de Futry, non loin de Laffaux. Il a été déplacé en 2007 de l'autre côté de la RN2 lors de sa mise à 2 X 2 voies..
La stèle qui ressemble à un menhir rappelle les engagements des fusiliers marins de Lorient durant la Grande Guerre en Flandres à Dixmude en 1914, sur l'Yser en 1915, à Poesele et à Saint-Jansbek en 1917, dans la Somme à Hailles et, en 1918, dans l'Aisne au Moulin de Laffaux, porte occidentale du Chemin des Dames.